GameTrip : jeux vidéo oldies, tests, dossiers, vidéos...

Test / N64

Lylat Wars (N64): la (basse-)cour martiale de l'espace

Lylat Wars (N64): la (basse-)cour martiale de l'espace

Maître Corbeau, sur un arbre perché, Tenait en son bec un fromage. Maître Renard, par l’odeur alléché, Lui tint à peu près ce langage: «Hey! Master Corbeau, Lâche ta branche et ton bout d’gruyère, Ramène-toi! Monte dans mon vaisseau! J’t’emmène faire un tour dans mon système solaire…»

Commis par samcarredas, 22 Juil. 2009
Tout ce foin pour introduire un article dédié à Lylat Wars (Starfox 64 aux USA), un shoot'em up 3D sorti en 1997 sur nos Nintendo 64, et qui a pour vedette un renard nommé Fox. Pour information, Lylat Wars est la suite du célèbre jeu Starwing (Starfox aux USA), édité en 1993 sur Super Nintendo, qui lui aussi faisait parti du petit clan des shoot'em up 3D. Je n’ai d’ailleurs jamais été un grand fan de Starwing, malgré ses musiques entrainantes et sa 3D révolutionnaire pour l’époque. Le titre était abusivement difficile et trop répétitif pour que j’en tombe éperdument amoureux. Par contre, Lylat Wars m’a scotché des heures durant.

Ça c’est fort de fruit!

Fox est le héros de nos aventures. Fox est, comme nous l’avons dit un peu plus haut et comme son nom l’indique, un renard. Tout le monde le sait, les renards sont rusés. Fox est donc rusé. Fox est même anormalement intellectuellement avancé pour un animal puisqu’il s’habille, parle, et sait même piloter des vaisseaux spatiaux. Fox est également quelqu’un de sociable. Il a des amis, 3 pour être exact: une grenouille, un faucon et un lapin, qui savent eux aussi parler, faire des blagues, lire, aller au cinéma et piloter un vaisseau.

Notre basse-cour a de gros soucis, puisqu’un méchant à tête de singe du nom d’Andros est en train de réunir ses armées sur la planète Venom dans le but d’envahir prochainement le système solaire. Il faut quand même savoir que, 5 ans auparavant, Fox et ses compagnons avaient déjà rencontré le vil macaque et s’en étaient débarrassé en l’envoyant paître au fin fond de la galaxie. C’est donc un peu de leur faute s’il n’est pas content. Le but notre petite équipe va alors être d’atteindre Venom, en passant par diverses planètes à la faune et à la flore variées, afin de retrouver et combattre Andros pour le réduire définitivement en compote.

La guerre des étoiles version Big N

Nintendo a la manie, qu’on ne peut que louer, de transformer le plomb en or. Quand Nintendo prend un style de jeu en main il le réinvente. C’est le cas ici. Lylat Wars n’est pas seulement un shoot'em up dynamique avec de beaux effets spéciaux, des reflets de partout et des ennemis impressionnants. C’est aussi une sorte de jeu d’aventure où il faudra farfouiller pour trouver des bonus, réaliser des actions spéciales pour débloquer des mondes cachés, etc. On aura même le droit de piloter un tank au ras du sol pour quelques niveaux ultra-fun, ainsi qu’un sous-marin sur une planète originale constituée à 100% d’eau. Varié dans le challenge! Varié dans les décors! Varié dans le gameplay... Nintendo sait s’y prendre.

Quand en plus on nous propose des passages directement inspirés de Star Wars et d’Independance Day, où il faut dégommer des hordes de vaisseaux ennemis à coups de lasers ou de bombes en criant «tiens, prends ça espèce de chiasse de porc», ou «c’est pas Noël mais j’t’envoie quand même un cadeau, t’étonnes pas si ça pète! J’oublierai pas de fêter la bonne année à ta mère aussi!», on ne peut qu’approuver et trembler de joie…

Vibromasseur

… Ou à cause du Rumble Pack. Le Rumble Pack c’est quoi!?! L’accessoire vendu avec Lylat Wars qui se cale dans la manette à l’emplacement réservé aux cartes mémoires. Ainsi équipé, le paddle devient vibro-actif. À chaque laser que le vaisseau de Fox se prend, à chaque coup encaissé, le joueur ressent une secousse dans les mains. Ceci renforce un peu l’immersion, mais le module est loin d’être indispensable pour apprécier Lylat Wars à sa juste valeur. Le Rumble Pack ne doit donc être considéré que comme un gadget… À moins que la forme de la manette de la Nintendo 64 ne donne à ces dames esseulées quelques mauvaises idées.

Le côté obscur

Parce que quand je mange j’adore commencer par ce qu’il y a de meilleur et finir par le plus mauvais (c’est complètement faux, mais ça m’arrange de dire ça ici), j’appliquerai donc ma méthode en pointant les tares de Lylat Wars en guise de conclusion. Premier hic, les textures sont un peu floues et faiblardes. Mais comme il y a de grandes chances que vous, lecteur de GameTrip, aimiez les oldies, alors les graphismes un peu old-school ça ne devrait pas vous déranger. Deuxième point noir du jeu: son mode multi-joueurs, bâclé, ne vous aidera pas pour motiver vos amis et voisins à venir faire une petite partie chez vous. À part ça c’est du tout bon! Gribouillé par samcarredas, 22 Juil. 2009
En conclusion
8

/10

Lylat Wars c’est du shoot'em up à la sauce Nintendo, donc du shoot'em up avec une certaine profondeur, un gros potentiel d'éclate et de re-jouabilité. Si par contre vous êtes allergique aux textures simplistes et floues typiques de la Nintendo 64, passez votre chemin.
En perspective
Sur chaque test, l'auteur se pose une ultime question: «avec le recul, aujourd'hui, quel jeu m'a procuré autant de sensation que cet oldie?»Lylat Wars est plus complet, plus intéressant, meilleur en somme que les épisodes de la licence Rogue Squadron que ce soit sur Nintendo 64 ou sur Game Cube. Lylat Wars a eu des suites: Star Fox Adventures, Star Fox Assault et Star Fox Command, mais Lylat Wars est le seul parmi les titres cités ici à être un véritable shoot'em up, ce pourquoi je le déclare officiellement comme référence de la saga Star Fox.

En savoir plus

Vos réactions