GameTrip : jeux vidéo oldies, tests, dossiers, vidéos...

Test / NES

Super Mario Bros. (NES): un jeu qui a la Peach

Super Mario Bros. (NES): un jeu qui a la Peach

Difficile de s'attaquer à une légende, surtout quand la légende en question porte une salopette bleue, une casquette rouge et une moustache noire. Trois attributs qui ont marqué à vie toute une génération de gamers. Retour sur Super Mario Bros, premier du nom.

Mal écrit par Liquid Brain, 17 Mars 2012
Peu de temps après Mario Bros, Miyamoto livre une nouvelle aventure de sa récente mascotte. Cette fois, disparus les glauques égouts new-yorkais et place au Royaume Champignon. Peach, la princesse qui règne sur ce monde fabuleux, s'est faite kidnapper par l'infâme Bowser. Mario et Luigi, deux frères, plombiers de leur état, décident de voler à son secours. D'accord, dit comme cela, le scénario n'a rien de très folichon. Mais ce n'est pas ce qui nous intéresse ici, c'est plutôt le formidable gameplay qui va être mis en place par Nintendo.

Un jeu qui a de la Peach

L'univers de Super Mario Bros compte 8 mondes, divisés en 4 sous-niveaux (ce qui nous fait 32 niveaux, merci Bertrand), un nombre assez conséquent qui donne au titre une bonne durée de vie, même si l'on peut utiliser un grand nombre de subterfuges pour achever notre quête au plus vite. Le plus connu étant la warp-zone qui permet de sauter carrément d'un monde à un autre. Les décors sont relativement variés, passant du monde en surface, au sous-terrain, au sous-marin, ainsi que par les fameuses forteresses qui abritent les clones de Bowser, constituant les boss finaux de chaque tableaux. Chaque niveau est marqué par une musique qui lui est propre, dont le cultissime thème des mondes terrestres, créant un univers cohérent dans lequel se déplace Mario (ou Luigi si l'on décide de jouer en mode collaboratif) avec une aisance et une facilité incroyable. Car même si Super Mario Bros n'a pas inventé le jeu de plateformes, il a sublimé le concept de par sa palette de mouvements nombreux et variés, et sa maniabilité sans faille.

Appuie sur le champignon

Et heureusement que notre moustachu est adroit car il aura fort à faire avec une belle gamme d'ennemis allant de la plante carnivore à la boule de feu, du vicieux champignon à la tortue débonnaire. Pour l'aider contre ses opposants, il aura à sa disposition plusieurs power-up comme la mythique étoile le rendant invincible, ou la fleur de feu qui lui permet de lancer des boules enflammées.

Au final, le jeu rassemble tous les ingrédients du hit en puissance, ça tombe bien, c'est ce que ce titre immortel est devenu. Le jeu aura été tellement marquant dans l'histoire que l'on retrouve encore son influence aujourd'hui, que ce soit à travers ses nombreux clones que par l'énorme production de clips, sketchs, dessins et autres hommages que l'on peut retrouver un peu partout sur Internet. Mal écrit par Liquid Brain, 17 Mars 2012
En conclusion
8

/10

Une perle comme on aimerait en voir plus souvent, le genre de jeu ultra-simple de prise en main mais qui offre une expérience complète et unique. Des décors à la musique en passant par la difficulté croissante, tout y est. Même les avancées techniques comme le scrolling du décor participent à faire du titre la principale source d'inspiration de ses futurs concurrents... Pour quelques décennies...
En perspective
Sur chaque test, l'auteur se pose une ultime question: «avec le recul, aujourd'hui, quel jeu m'a procuré autant de sensation que cet oldie?»Difficile de comparer ce titre à d'autres, bien que nombreux sont les éditeurs ayant tentés de reprendre la formule magique de Nintendo. Finalement, la seule comparaison vraiment valable, c'est avec ses successeurs Super Mario Bros 2 et Super Mario Bros 3.

En savoir plus

Vos réactions