GameTrip : jeux vidéo oldies, tests, dossiers, vidéos...

Test / GB

Wario Blast (GameBoy): voilà ce qui arrive, quand on consomme trop de champis

Wario Blast (GameBoy): voilà ce qui arrive, quand on consomme trop de champis

Avis aux fans de Wario Land et de Bomberman, ce jeu s'adresse aux deux. Mais comment ça? Ah ben, c'est qu'il en ont des idées farfelues chez Nintendo, et même que c'est fun.

Gribouillé par Jivé, 08 Juin 2006
Wario, il est un peu con dans son genre. Normalement, le gros fou à la moustache digne de Dali est le rival et même pire ennemi de Mario, le gentil plombier italien. Mais ce gros blaireau s'est trompé, et vient de rejoindre Bomberman dans ses labyrinthes. Du coup, ça donne Wario VS Bomberman, deux entités de chez Nintendo, qui s'affrontent à coup de bombes dans des endroits exigus.

Prends ça dans tes moustaches, sale italien!

Comme dans toute la série des Bomberman, vous évoluez dans des stages de 3 rounds, sous la forme de labyrinthes de diverses formes et de constructions variables. Piégés dans ces endroits, vous devez poser des bombes pour débloquer les passages bouchés par des pierres, et lorsque vous avez assez de champ libre, vous en profitez pour démonter la tronche de votre adversaire avec ces mêmes bombes. Bien sûr, tout un tas de bonus sûrement déjà connus des amateurs de la série seront récoltables: invincibilité, rapidité, possibilité de jouer au passe-muraille. Bref, des petites aides sympa pour clore les trois rounds le plus vite possible. Mais la vraie nouveauté, vous l'aurez compris, c'est la possibilité de choisir dès le début son petit personnage: Wario le moustachu ou Bomberman le glabre. D'ailleurs, on ne s'étonnera pas de voir le second un peu plus malin que Wario (à mon goût!). En tout cas, ce jeu s'adressera autant aux fans de la saga Bomberman que de la saga Wario Land, même si le concept vient de la première.

«Stage 7503: Ready?»

Bref, on s'éclate joyeusement la tête durant des heures et des heures, dans des niveaux qui se déterminent des fois très rapidement (coup de chance souvent) et d'autres fois très lentement, se demandant qui sera le premier à flancher, entre l'IA et vous. Parce qu'elle est maligne, cette IA. Un peu trop d'ailleurs. La longue durée de vie ajoutée à l'intelligence artificielle un peu trop craignos de temps en temps, et surtout de plus en plus difficile au fil du jeu, vous donnera du fil à retordre. Mais le désir de réussir sera toujours présent dans le niveau, ce qui vous donnera des fois des moments de tension extrême, presque autant que dans un set serré au tennis. Bref, du fun avec deux personnages charismatiques de Nintendo. Malheureusement, au bout de quelques heures, soit le jeu vous donnera envie de vous suicider, soit vous ne pourrez plus vous en passer. Un peu comme Tetris quoi... Torché par Jivé, 08 Juin 2006
En conclusion
6

/10

Vingtième épisode de la série des Bomberman, ce Wario Blast met en scène l'ennemi déjanté de Mario dans des stages toujours aussi explosifs criblés de bonus. Du fun en barre.
En perspective
Sur chaque test, l'auteur se pose une ultime question: «avec le recul, aujourd'hui, quel jeu m'a procuré autant de sensation que cet oldie?»Bomberman a continué son petit bonhomme de chemin, petit bonhomme qui est d'ailleurs l'emblème des Bomberman. Une trentaine de nouveaux épisodes vous attendent sur à peu près tous les supports du marché, alors n'hésitez pas à trouver votre bonheur dans la vaste gamme de Bomberman, sinon de Wario, mais là, c'est un autre genre.

En savoir plus

Vos réactions