GameTrip : jeux vidéo oldies, tests, dossiers, vidéos

X: non, ce n'est pas du porno sur Game Boy

  0 avis
Jeu GB | FPS | Edité par Nintendo | Sorti en Mai 1992
Voir la fiche
«Quand les créateurs de la Game Boy l'ont vu, ils ont été si estomaqués par le jeu qu'ils nous ont demandé de sauter dans l'avion pour les rencontrer. C'est ce que nous avons fait, à peu près deux semaines plus tard. C'était mon premier voyage au Japon» - Dylan Cuthbert (traduction perso).

TLDR

FUN
Génial dans le contexte
JOUABILITÉ
Rame, mais vole!
TECHNIQUE
3D!!!
NOSTALGIE
Exclu japonaise...
1992. Les petits Grands-Bretons d'Argonaut Software réalisent l'impensable: un FPS sur Game Boy! Son nom: X. Son principe: tirer. Mais encore? Et bien, parlons-en!

Un X en XXXX

Ceci est le boss final du jeu. Si.
Déjà, commençons par l'important: c'est un bon jeu. Oui, un bon jeu. Du moins, si l'on prend en compte le fait qu'il est sorti voilà près de 30 ans. Le scénario étant assez obscure (enfin, surtout en japonais...), je ferai confiance à Wikipédia pour vous en expliquer les tenants, aboutissants et autres raisons de tirer partout (ben oui, c'est un FPS!).

Ainsi, en l'an de grâce XXXX (bienvenue dans les années 90...), la Terre est surpeuplée. Du coup, il faut chercher une nouvelle planète, dans l'espace (oui, car si on creuse ça risque d'être compliqué...). La planète Tetamus 2 est découverte et a, chouette, un environnement comparable à celui de la Terre, mais avec en plus un sol riche en «Power Crystal» (cristal d'énergie), un minerai pouvant être transformé en énergie via l'utilisation d'un silo nucléaire (encore une fois, bienvenue dans les années 90!).

Une lettre, mais 3 D

Probablement l'année XXXX. Il s'en est passé des choses cette année là! Si.
Du coup, ben, ça a l'air cool pour l'avenir de l'humanité. Sauf que le jeu, c'est un FPS, pas un simulateur de foreuse martienne. Du coup derechef, on se rend compte que des extraterrestres rodent dans le coin, et détruisent à coups de croiseurs spatiaux les transporteurs de cristaux. Au passage, les aliens cherchent à utiliser Tetamus 2 comme base pour envahir l'univers. Rien que ça. En même temps s'ils galèrent à conquérir une planète encore quasiment vide, on ne risque pas grand chose...s'ils galèrent à conquérir une planète vide, on risque pas grand chose... Pour empêcher qu'une telle chose arrive, le tank de l'espace (!) VIXIV est envoyé sur place pour détruire les forces aliens. Oui, seul. Ça ne doit donc vraiment pas être une grande menace...

Bref, c'est aux commandes dudit tank, dans un environnement 3D fil de fer que l'on va chercher à annihiler la menace.

Tank y a de l'espoir

Sauvé par les explications du général... Si.
Le jeu nous met donc aux commandes de ce char. Pour masquer quelque peu la misère de la 3D sur un tel support, une interface entoure la fenêtre par laquelle on regarde à l'extérieur. Sur cette interface, on trouve un radar (qui permet de détecter des ennemis, ou des cibles, souvent accompagnés d'un son strident quand la menace est proche), une carte (le monde est découpé en 8 petites zones sur lesquelles on se déplace), une jauge d'énergie, un chrono si le temps est limité (par exemple, si des bombes géantes sont posées au sol et sont sur le point d'exploser...).

Arrête ton char

En jeu. Ouais, paye tes bientôt 30 ans dans ta face...
Plusieurs armes sont à notre disposition. Bien entendu, on peut tirer une sorte de double laser (l'un de gauche, l'autre de droite, mais ne faisons pas de politique s'il vous plaît), mais les postes de radio disposés çà et là sur la planète servent également de base de réapprovisionnement où l'on peut s'équiper d'une arme secondaire: une bombe ou un missile à tête chercheuse. D'autres options sont accessibles, un jet-pack vous permettant de voler (oui oui oui!) et un objet appeler «High Ex» dont l'effet ne m'est pas paru bien clair... On peut voler donc disais-je, mais pas uniquement grâce au Jet Pack, car notre tank peut voler, tout court! (nd Jivé: OK, là c'est trop pour moi). Régulièrement, on peut trouver des rampes (une pyramide faite de 4 fils de fer) sur lesquelles on peut s'élancer pour décoller. La carte est également parsemée d'arbres. Pour ne pas être trop vide, probablement...

Ceci est un tank alien. Si.
Le jeu nous propose alors une dizaine de missions, chacune introduite par les instructions données par une tête en 3D rappelant (mais en plus vieux) le boss de Star Fox premier du nom. Au programme, destruction de tanks ennemis, de bombes, etc. Si le jeu est en japonais, il a l'avantage d'expliquer chaque mission avec une petite vidéo en 3D.

y = aX+b

Ceci est un tank alien après une rencontre cordiale avec le joueur. Si. (Commentaire alternatif: Boom)
Oui, le jeu est en japonais et uniquement en japonais. On pourrait croire qu'une performance technique comme celle-ci aurait mérité une sortie internationale, mais... Nintendo of America a considéré les joueurs occidentaux inadaptés à ce type de jeu (le FPS, donc). Donc, nous n'y avons pas eu droit.

Cela dit, cette performance technique aura eu un conséquence très positive pour les joueurs Nintendo du monde entier: c'est à la suite de X que Big N financera le développement de Star Fox pour sa SNES! - Torché le 01/11/2019 à 17h54 par Flappy.
La péroraison
En étant tout à fait honnête, cette note peut paraître trop élevée. Non pas parce que les jeux GB ne sont plus d'actualité techniquement (auquel cas, les jeux GB n'auraient que de mauvaises notes), mais parce que celui-ci a vraiment vieilli, pas vraiment en bien. MAIS! Mais ce jeu est une énorme performance technique. Rappelez-vous qu'on est en 1992, sur une console portable 8 bits! Un vrai jeu en 3D, sérieux! Au final, pour ce que permet la machine, ce jeu est parfaitement maîtrisé, parfaitement réalisé. Bien sur, le plaisir du jeu n'est pas comparable avec un Zelda, et c'est pour ça qu'il n'aura pas une note parfaite. Et puis, quoi, on est en l'an XXX, tout est possible!
Futur en tailleur
Sur chaque test, l'auteur se met en tailleur pour se poser une ultime question: «avec le recul, aujourd'hui, quel jeu m'a procuré autant de sensation que cet oldie?» Comme dit en conclusion, le jeu a mal vieilli, et beaucoup, beaucoup de jeux l'ont depuis largement supplanté dans le domaine du jeu de tir 3D à la première personne. On peut évidemment penser à Doom sorti 2 ans plus tard. Mais pensez bien que, sur consoles portables, à part quelques exceptions (Faceball 2000] sur GB par exemple), les vrais jeux en 3D ont attendu la GBA (2001) – et plus sûrement la DS (2004) et la PSP (2005) – avant de se généraliser!
Le verdict
Jeu GB | FPS | Edité par Nintendo | Sorti en Mai 1992
Voir la fiche
7
10