GameTrip : jeux vidéo oldies, tests, dossiers, vidéos

G-Police: j'peux pas venir demain, j'ai police

  0 avis
Jeu PC | Action | Edité par Psygnosis | Sorti en Octobre 1997
Voir la fiche
Plus qu'un métier, une passion. Engagez-vous dans la police, rejoignez une institution qui a fait ses preuves, car c’est une grande famille qui vous accueillera et vous guidera vers un nouvel âge réminiscent. Nous n’attendons plus que vous.

TLDR

FUN
Un peu austère
JOUABILITÉ
De quoi s'occuper
TECHNIQUE
Étonnamment bien fait
NOSTALGIE
Trop répétitif

Une vue intérieure pas toujours pratique
«Vous préférez l’école de la conduite d’hélicoptère? Cela tombe bien, en cette année 2097, nous cherchons un pilote, un vrai, pour intégrer la police du gouvernement. Vous n’êtes pas sans savoir que nous sommes dans une grande période de reconstruction, que nous devons unir nos forces et faire régner l’ordre face à la racaille, aux gangs qui polluent nos colonies. Votre nom? Slater? Ah, comme Christian! Hahaha! Euh, bref. Nous vous envoyons sur Callisto, nous sommes persuadés que votre intégration se fera sans encombre. Bienvenue au sein de la G-Police, vous aurez, après une formation de six heures, votre hélicoptère Havoc, votre paquetage vous attendra au bureau de Nathalie, deuxième porte à gauche, et vous aurez également vos tickets restaurant d’une valeur unique de 7,48 euros. Un carnet de 20, quand même, ça vaut le coup.»

Je m’appelle Robert Robichet, je suis gardien de la paix

Les quelques rares gros bâtiments que vous pouvez croiser
Où est-ce que je me retrouve, bordel? Bon, j’ai réussi à me faire passer pour un pilote d’hélico aguerri, c’est super, je n’aurais cru pouvoir le berner comme ça, le colonel machin, Moutarde, là. Ce con m’a même fait une blague sur mon nom, j’ai dû faire semblant de rire, mais j’y suis, c’est l’essentiel. Je vais pouvoir mener mon enquête sur la mort de ma sœur il y a quelques semaines, il va falloir fayoter, un peu, m’intégrer et me trouver des alliés je l’espère précieux dans mon aventure. Je n’aurais cru pouvoir le berner comme ça, le colonel machin

Cet hélicoptère, le Havok, est superbe, bien équipé, le Supercopter de la Lune. Je peux annihiler toute menace au sol ou dans les airs, et il y a de quoi faire. Chaque jour, sa mission, je fais des escortes, des assauts, quelques opérations secrètes ou encore du bon maintien de l’ordre digne d’un gardien de la paix. Callisto comporte plusieurs dômes, l’un résidentiel, l’autre minier et j’en passe.

Mes amis y disent que j’ressemble à Alain Deloin

A l'assaut avec les collègues
Au bout d’un bon moment, Havok deviendra Venom, une machine de guerre volante quasi indestructible. L’avancement dans les 35 niveaux qui composent le jeu se fait généralement de la même manière: par groupe de cinq missions, dans une zone précise et limitée, un briefing sur un téléscripteur, avec présentation des véhicules ennemis, des armes, puis à la fin une autre cinématique avec les statistiques de missions, le nombre de vaisseaux abattus, les civils tués, l’efficacité et l’avancée de Slater dans son enquête personnelle sur les traces du meurtre de sa sœur.

Pour ce qui est de la jouabilité, la prise en main se fait relativement rapidement, surtout au pad, avec la possibilité de locker ses ennemis, les déplacements se font aisément, le plus dur est de se repérer pendant les premiers instants de jeu. La difficulté va crescendo, les ennemis deviennent plus nombreux, plus forts, tout comme votre armement qui lui-même devient plus conséquent. Graphiquement, ce n’est pas si c’est fait de mieux pour l’époque, sur la Lune, il fait sombre, on constate une dominante de gris et selon les zones parcourues, il n’y a pas beaucoup de reliefs à l’horizon, mais les combats et missions vous occuperont bien et vous ferez fi de tout ça assez rapidement. Et puis, être un pilote d’hélicoptère, buter tout ce qui est méchant, avec cette impression très corporate de la police de dominer tout le monde, ça n’a pas de prix. - Torché le 31/05/2012 à 10h12 par Robin Masters.
La péroraison
G-Police est un mix entre simu d’hélico et shoot’em up classique. Parcourir des zones vides ou presque, exploser des bagnoles qui tentent de vous fuir, faire des courses-poursuites face à d’autres bolides à hélices, c’est plaisant et la durée de vie honorable prolonge le plaisir. Dommage que l’ensemble devienne parfois trop répétitif.
Futur en tailleur
Sur chaque test, l'auteur se met en tailleur pour se poser une ultime question: «avec le recul, aujourd'hui, quel jeu m'a procuré autant de sensation que cet oldie?» Dans le même genre, on peut penser à Flight Simulator, Ace Combat ou même Grand Theft Auto dans ses versions plus récentes, et pour l’époque il y a Blood Money, du même studio de développement, Seek & Destroy, sorti en 1993 ou même Tomahawk, un ancêtre du genre.
Le verdict
Jeu PC | Action | Edité par Psygnosis | Sorti en Octobre 1997
Voir la fiche
7
10