GameTrip : jeux vidéo oldies, tests, dossiers, vidéos...

Test / PC

Theme Hospital (PC, PSX): un jeu de grands malades

Theme Hospital (PC, PSX): un jeu de grands malades

Rejouer à Theme Hospital, c'est toujours avec un pincement au coeur. Je vous avouerais: des jeux comme ça, ils n'en existent pas à la pelle, et il faut plutôt les déceler au compte-goutte. Et pour celui-là, le plaisir est là, toujours au fond de moi.

Mal écrit par Retropulse, 26 Juil. 2006
Bon les copains, fini de rigoler. Maintenant on prend son scalpel et va charcuter ces pauvres patients qui ne savent pas dans quel hôpital ils viennent de mettre les pieds. Ouais, je suis comme ça moi. Mon hôpital est un vrai calvaire, insalubre à souhait, les infirmières sont grossières et choquantes. Mais je les aime comme ça. C'est moi qui les ai embauché. D'ailleurs, c'est bien simple, je peux tout faire.

«Les patients sont priés de ne pas vomir dans les couloirs»

C'est ce que j'ai entendu la première fois, outre les musiques rigolotes. Et là, croyez ou non, j'ai laissé mon PC de côté, je me suis écroulé de rire, puis je suis revenu. Qu'est-ce que c'était bon. Oh putain, jamais autant ri. Si je m'en souviens aussi bien, c'est parce que j'ai réitéré ce même moment lorsque j'y ai rejoué. Oui, ça fait toujours le même effet. Et c'est ça qui est bon. Prenons tout d'abord le début. Vous rentrez dans le monde de la médecine. Vous êtes prêt à aider les autres en les guérissant de maladies douteuses. Mais au préalable, vous devrez vous assurer d'avoir un hôpital à vous. Et pour ça, on va commencer par avoir son petit terrain pré-aménagé, et même avec une porte à ouverture automatique. La classe, on est au XXIème siècle... ah non, toujours au bon vieux XXème. Vous allez commencer par engager une secrétaire. Une vieille moche, ça suffira, à partir du moment où elle ne refoule pas les patients et elle arrive à décrocher le téléphone, ça va. Il lui faudra un bureau aussi, parce que sinon elle va pas s'en sortir, la pauvre. Enfin, foutons là à côté de la porte d'entrée (très pratique pour couvrir l'ensemble de l'hôpital des courants d'air). Voilà, ça c'est fait. Maintenant les médecins. Vous pourrez embaucher des glandeurs, comme des hauts diplômés, sachant que ces derniers demandent plus d'argent que les musards qui ne font que jouer au billard et regarder la télé. Oui parce que vous pouvez également leur créer une chambre où ils vont pouvoir se relaxer pendant un moment, ou toujours pour certains. Vous pouvez ainsi installer des sofas, des télés et des billards à volonté. C'est ça aussi, un hôpital.

Robert Couche-Nerfs nous a rendu visite!

Outre les salles de repos, vous pourrez créer d'autres endroits pour pratiquer. Les salles de médecins généralistes, de dégonfleurs de têtes, des psy mais aussi une pharmacie et des blocs opératoires. Et ce ne sont pas les maladies qui vont manquer dans la région. Les gens tombent malades pour un rien, je vous le jure. Ca devient pénible. Le jour où vous serez invisible, vous saurez où aller. Comment ça non? Bah, dans les bureaux de Bullfrog, les types fous qui se sont amusés à faire un jeu pareil. Idem si vous chopez la grosse tête et que vous n'arrivez plus à vivre avec ce fléau. Et ne commencez pas avec votre baratin. Si vous parlez trop, votre langue peut enfler et choper le virus de l'hyperlangue. Si, j'vous jure ça existe.

Un banquier qui roule sur l'or

Et voilà comment naît une partie dans Theme Hospital. On commence par créer un hôpital, puis rapidement on comprend le fonctionnement et on se concentre sur les axes principaux. Si vous arrivez à gérer correctement, vous pouvez arriver à la fin rapidement. Sauf si vous voulez vous attarder sur certains détails. Mettre le chauffage à fond pour pousser les patients à acheter dans les distributeurs, faire des batailles avec les souris etc. Si vous l'avez, rejouez-y, sinon précipitez vous pour l'avoir à un prix ultra réduit et profiter d'un peu de temps libre (qu'on peut aussi appeler vacances il me semble) pour faire quelques parties afin de découvrir cette expérience enrichissante. Gribouillé par Retropulse, 26 Juil. 2006 Test effectué à partir d'une version PC
En conclusion
8

/10

Theme Hospital est fun, ça n’en fait aucun doute. Il faut l’essayer pour le comprendre. J’ai envie de dire, c’est le meilleur jeu de la série Theme, mais je sens que les fans de Theme Park ne vont pas trop apprécier, alors je dis seulement que Theme Hospital est le meilleur jeu de la série Theme (peut-être qu’ils ne verront pas mon subterfuge comme ça...) Essayez-le nom de dieu, vous ne savez pas ce que vous loupez. Et puis si vous connaissez déjà, je suis sûr que je vous ai redonné envie de vous jeter dessus à nouveau. Allez zou, tout le monde installe le jeu.
En perspective
Sur chaque test, l'auteur se pose une ultime question: «avec le recul, aujourd'hui, quel jeu m'a procuré autant de sensation que cet oldie?»Quand on dit Theme Hospital, on pense aussi à Theme Park. Et on pense Peter Molyneux aussi. Et vu les jeux que produit Peter Molyneux aujourd'hui, on ne peut que le comparer à lui-même. Un vrai génie de la créativité.

En savoir plus

Vos réactions